VOUS SOUHAITEZ ORGANISER UNE PROJECTION ?

CONTACTER NOUS

  • Facebook - White Circle
  • Instagram - Cercle blanc

GUETHARY - Jan. 19

C'est du Pays Basque qu'est parti en octobre le mouvement Rame pour ta planète. Depuis chaque mois on ramait à la grande plage de Biarritz. Mais les conditions de houle du mois de décembre ont poussé les organisateurs à migrer vers des eaux moins tumultueuses pour donner la possibilité au plus grand nombre de participer. Paris réussi pour cette première rame de l'année 2019 : les rameurs sont venus de toute la côte basque avec des planches de surf, des SUP, des paddle boards. Il y avait même deux nageuses et une pirogue V6 qui a fait l'aller-retour depuis Anglet. Après une allocution d'Albert Larrousset, l'ancien maire de Guéthary, face aux 140 rameurs rassemblés sur un sable littéralement gelé, on se jette à l'eau. Sur la jetée des Alcyons plus de 50 personnes encouragent la troupe qui s'élance vers le large pour former une longue chaine. Puis tous les rameurs.ses rejoint le line up du spot de Parlementia pour une session improvisée dans de minuscules vagues. A chaque série, ce sont 15 surfeurs.ses qui partent en même temps, tout droit, à l'ancienne, en riant et en s'encourageant. Les sourires sont partout. On (re)découvre le surf dans son côté le plus ludique, sans pression, sans champion... Le pur bonheur ! De retour au port, l'Urkirola, le club de surf local,

offre une soupe chaude et on partage un pique nique au soleil. Le soir, à la nuit tombée, devant chez Providence, on a sorti un écran et préparé un vin chaud. 50 personnes sont là pour voir Pacific Vibrations, un film de surf des années 70. Parfaite journée !